Votre centre départemental

  • Contact (Patients)
  • Contact (Professionnels)

Contact et demande de kit de test immunologique

Parce que le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins.
Il touche près de 49 000 femmes chaque année en France.
1 femme sur 8 y sera confrontée au cours de sa vie.

Parce que c’est la 1ère cause de mortalité
par cancer chez la femme.

Le cancer du sein est responsable de 12 000 décès par an en France.
Mais surtout… parce qu’il est un des cancers que l’on sait le mieux guérir aujourd’hui !
Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10. Par ailleurs, les traitements sont généralement moins lourds et moins mutilants (le sein pourra être conservé).

Qui est concerné
par le dépistage du cancer du sein ?

Face à cet enjeu de santé publique, les autorités de santé ont mis en place un programme de dépistage organisé du cancer du sein systématiquement proposé aux femmes de 50 à 74 ans.

C’est en effet dans cette tranche d’âge que les femmes ont le plus de risques de développer un cancer du sein et que le dépistage est le plus efficace.

Dans la région sud paca, 837 599 femmes sont concernées par le dépistage.
Le programme de dépistage organisé obéit à des normes strictes de qualité. Pour les femmes de moins de 50 ans et de plus de 74 ans qui ne présentent pas de facteur de risque particulier ou de symptômes, la mammographie de dépistage n’est pas recommandée.

Pour les femmes de tout âge qui présentent un facteur de risque particulier*, il est recommandé de s’adresser à son médecin traitant ou à son gynécologue qui proposera une autre modalité de surveillance.
*Antécédent personnel ou familial de cancer du sein, antécédent d’hyperplasie atypique ou d’irradiation thoracique médicale à haute dose, ou mutation du gène BRCA 1 ou BRCA 2 identifiée.

La mammographie

Une mammographie est une radiographie des seins.
C’est l’examen de référence pour détecter précocement les cancers du sein, et ce, bien avant l’apparition de symptômes ou de grosseurs.
Dans le cadre du dépistage, elle permet notamment de détecter les cancers de petite taille.
Pour la qualité de l’image et une moindre irradiation, il est nécessaire de comprimer le sein,
ce qui peut provoquer une sensation d’inconfort pendant la durée de la compression (quelques secondes).

L’examen clinique

L’examen clinique des seins fait également partie de l’examen de dépistage. Il est utile pour repérer des lésions invisibles à la mammographie qui auraient cependant une traduction clinique. Dans certains cas, une échographie complémentaire peut être nécessaire. Elle sera alors remboursée par l’Assurance Maladie, selon les modalités habituelles.

Dépistage cancer du sein

Comment ça se passe ?
J’ai entre 50 et 74 ans

1

Je reçois l'invitation CRCDC

2

Je prends mon rendez-vous et je vais chez mon radiologue agréé pour faire ma mammographie

3

Le radiologue me donne un premier résultat
Si le premier radiologue décèle une anomalie, des examens complémentaires sont immédiatement réalisés

6

Lors de mon prochain RDV, je ramène mes derniers clichés pour un meilleur diagnostic.

5

Je reçois mes résultats et mon dossier par courrier. Les résultats sont également transmis au médecin traitant et/ou au gynécologue de votre choix, il suffit de transmettre leur coordonnées lors de votre examen.

4

Si le premier lecteur ne décèle aucune anomalie, mon dossier est transmis au CRCDC pour la relecture de votre mammographie par un second radiologue

Faire sa demande d'invitation

Opter pour le dépistage organisé, c’est bénéficier

  • D’une tranquillité d'esprit grâce à un suivi régulier tous les 3 ans

Le dépistage du cancer du col de l’utérus est un frottis qui consiste à prélever des cellules au niveau du col de l’utérus afin de déceler la présence de cellules anormales. Ce dépistage est recommandé chez les femmes âgées de 25 à 65 ans tous les trois ans, après deux premiers tests de dépistage normaux effectués à un an d’intervalle.

90% des cancers du col de l’utérus peuvent être évités

  • D’un examen pris en charge à 100% par votre caisse d’Assurance Maladie :
  • Si vous avez reçu un courrier d’invitation, le test de dépistage est pris en charge à 100% sans avance de frais
  • Si vous bénéficiez de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), la prise en charge de la consultation et du test est à 100% sans avance de frais et sans dépassement d’honoraires.

Faire sa demande d'invitation

Opter pour le dépistage organisé, c’est bénéficier

  • D’une tranquillité d’esprit grâce à un suivi pour les femmes

Choisir le CRCDC, c’est s’assurer d’un suivi régulier tous les 2 ans pour un dépistage du cancer du sein efficace et fiable.

  • D’un programme qui répond à des exigences de qualité strictes
  • Le contrôle des installations : un contrôle systématique des mammographes est réalisé tous les six mois.
  • La seconde lecture : les clichés de mammographie jugés normaux sont relus par un second radiologue différent du premier.
  • La formation de professionnels : les professionnels suivent une formation spécifique :
  • Les manipulateurs : formation au positionnement des seins et au contrôle qualité des clichés ;
  • Les radiologues « 1er lecteur » : formation au dépistage, à l’interprétation des images et au contrôle qualité en mammographie ;
  • Les radiologues « 2nd lecteur » : formation à la classification des images et au repérage des images subtiles.
  • L’expertise des professionnels : Les radiologues participant au programme réalisent une activité annuelle minimale. Celle-ci est fixée à 500 mammographies pour le radiologue « 1er lecteur » et à 2000 mammographies pour le radiologue « 2nd lecteur ».
  • L’évaluation du programme : le programme est évalué annuellement.
  • D’un examen pris en charge à 100% par votre caisse d’Assurance Maladie : la mammographie réalisée dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein est prise en charge à 100% par votre caisse d’assurance maladie, sans avance de frais de votre part.
Si des examens complémentaires vous sont prescrits par le médecin radiologue, leur prise en charge se fait dans les conditions habituelles de remboursement.